Salon de l’auto de Genève 2018

Je ne vous ai pas reparlé de mon passage au salon de l’auto de Genève 2018 et de sa composante électrique.

Ce petit article vous permettra de vous faire une petite idée sur les différents modèles de voitures électriques qui étaient présentées au Salon de l’auto de Genève 2018.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, vous pouvez vous attendre à un compte rendu complètement objectif(…) .

L’arrivée

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques - Voiture recyclée en dragon

Pour l’entrée en matière, les « Geeks » parmi nous serons ravis de savoir que toutes les voitures peuvent être recyclées sous forme d’art gothique comme le confirme ce beau dragon. 90 % d’une voiture pouvant être recyclé, cela va en faire des dragons et des Hulks en métal.

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques - Des ponts de levage pneumatique au Salon de l'auto de Geneve 2018Ensuite, vous avez droit à un petit moment à vous demander où sont les voitures. Tout ce que vous voyez autour de vous sont des peintures, des produits d’entretien, du matériel d’évaluation de pannes, des ponts pneumatiques, des stands de jantes et autres miniatures de voitures.

En gros, les gadgets pour automobilistes chevronnés. Autant vous dire que je ne me suis pas franchement attardé dans l’ambiance Joe Bar Team. Direction le Hall 7.

Le Hall d’expositions :

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques - Picture of the Palexpo

Le palexpo c’est grand

C’est en empruntant un couloir plutôt étroit que nous entrons dans le saints des saints de la voiture. C’est plutôt impressionnant. Pour ceux qui ne sont jamais rentrés dans le Palexpo de Genève, c’est dans la catégorie grand comme l’indique leur site web :

« Palexpo, c’est 106’000 m2 d’exposition répartis sur 7 halles amovibles. »

On va les croire sur parole.

Et pour faire simple le Salon de l’auto de Genève en occupe la totalité.

Le hall est donc immense, surmonté d’une mezzanine sur un bon quart de la surface.

Impressionnant! Je l’ai déjà dit.

Sur cet immense espace, Il y a pèle-mêle la plupart des constructeurs connus et inconnus du grand public, ainsi que des préparateurs et autres partenaires de l’écosystème « voiture » : du fabricant de pneu à l’association de pétroliers suisses, ainsi que les désormais incontournables fabricants de bornes de recharges électriques.

De mon côté, je n’ai pas franchement trouvé de logique cohérente entre les stands surtout sur les premiers mètres. En effet, ils voient se faire face KIA, Tata et Jaguar Range Rover. J’aurai pourtant pas mis le constructeur coréen sur le même pied que la marque au félin.

On commence donc par le stand KIA.

KIA

Le stand était assez simple et également une bonne introduction au salon puisque les modèles électriques et hybrides étaient tout proche de l’entrée. Je ne me suis pas franchement attardé sur le reste des modèles. Deux modèles ont retenus mon attention sur le stand. Le Soul EV et le KIA Niro.

Soul EV

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques - KIA soul Electrique et borne de recharge

Leur petit 4×4 Electrique le SOUL EV, est très sympa. Son design me rappelant un peu une jeep, tout en courbe assez haut et avec un grand confort à l’intérieur. Un modèle très agréable à regarder est un peu moins intéressant par son autonomie et son prix. Il faut compter autour des 35 000 CHF, comme pour la Zoé, mais pour moins de 200 KM NEDC.

Il a tout de même eut de très bons résultats, surtout en Allemagne, qui compte près de 4000 Soul sur les 10 000 vendues dans le monde. (Source Wikipedia)

Également sur le salon, laKia Niro - Plug In Hybrid KIA Niro. Ce chouette petit SUV existe déjà en hybride. Il sera disponible à partir du dernier trimestre en full électrique. Jolie ligne, de belles performances en terme d’autonomie et de sensation, un intérieur soigné et spacieux. Dans la catégorie abordable c’est un de nos coups de cœur du salon.

Son prix devrait la rapprocher d’une Opel Ampera E. On attend avec impatience de pouvoir l’essayer ce qui devrait aller assez vite. Annoncé au CES en Janvier elle sera disponible dès le dernier trimestre en Suisse.

A noter que, d’après les confères d’automobile-propre, le design de la full électrique devrait être très différent. A voir ici

Jaguar – Range Rover

Chez Range Rover, j’ai été invité à commencer par un petit jeu-video et comme je sais pas dire non; J’ai joué. Le but était vaguement de pas être en retard ni mourir pour aller à un rendez vous. Au programme, changements de voies assistés par ordinateur, freinage d’urgence à grande vitesse et à faible vitesse. C’est toute l’innovation de Jaguar – Range Rover dans un jeu, fascinant, mais si vous êtes monté dans une Tesla récemment pas franchement époustouflant. Tout de même, comme les ordinateurs vont prendre le contrôle du monde en commençant par nos voitures il faut bien se préparer.

Après 30 secondes à appuyer sur un bouton pour freiner, j’ai commencer à monter des signes d’impatience. De plus, l’i-Pace me faisait de l’œil sur son podium. J’ai donc fini rapidement et me suis dirigé vers le podium.

L’i-Pace

Son design

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques -Jaguar i Pace Front

Il est beau. Très beau ce SUV de Jaguar. Avec sa large calandre prête à attaquer les routes. Elle fait rêver avec sa garde haute, et ses lignes agressives mais pas trop. Un intérieur.

Un voiture qui fait vraiment réver.

Autonomie et Tarifs

Il promet des miracles en termes d’autonomie avec une batterie de 90 kWh, soit environ 480 Km d’autonomie. Plus court que les Model S et Model X, il n’en reste pas moins une voiture de prestige réservée à une population plutôt fortunée : comptez minimum 80 000 CHF pour le modèle le moins cher.

Leur configurateur est sympa si vous avez 10 minutes pour vous faire rêver. Je me suis arrêté à 105 000 CHF avec les options

Ses performances

Côté recharge, Jaguar, promet une recharge de 80 % en 90 minutes. Ce qui est très court et implique des chargeurs délivrant 100 kWh. Autant dire que les chances d’atteindre cette vitesse de charge sur le réseau existant sont faible à inexistant. Un peu sur le modèle d’un Superchargeur de Tesla avec ses 70 kWh délivrés en début de charge. Comment Jaguar compte développer ce réseau reste un mystère aujourd’hui.

Sous le capot, c’est également de très hautes performances.

Avec un couple qui approche les 700 Nm, on se retrouve autour de 4,8 s pour le 0 à 100 Km/h. Pour les néophytes, je dirait que c’est plutôt très bien. 🙂

D’ailleurs, l’i-Pace ne se comparant pas mais alors pas du tout avec Tesla, ils ont publié une petite vidéo que je vous laisse regarder :

Bien entendu, c’est Jaguar qui fait le test. Donc ils ne sont pas allé jusqu’à tester contre le Model S P100D parce que c’est probablement pas la même gamme… Et puis la petite remarque entre le changement de Tesla : « you can probably have 2 of these for the same price ». On va se détendre chez Jaguar, c’est plutôt avec le prix d’une i-pace que l’on pourrait s’offir 2 model 3, si ils étaient disponible.

Également si vous avez un peu de temps a passer avec des grands fans de Jaguar vous pouvez regarder cette vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=h4Evli4U0Hg

Le premier qui trouve la minute à laquelle le « présentateur » à l’audace de sortir l’expression, « c’est la classe à Dallas » gagnera un prix.

Après s’en être mis plein les yeux on redescend sur terre ?

Passons à la suite et le stand BMW.

BMW

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques -Photo du Stand BMW au Salon international de GenéveSur le stand BMW, c’était un peu l’effervescence. Premièrement, leur stand est IMMENSE, avec les différentes lignes et catégories de chez BMW qui couvraient un large portion du hall. Et deuxièmement, une FOULE prête a vous piétiner pour monter dans une série 7. C’est vrai que leurs différents modèles thermiques sont magnifiques.

Par contre, côté voitures électriques, c’est un style très particulier. A part probablement pour les quelques fans du film e-Tron. Personnellement, je ne suis pas vraiment convaincu, la gamme était représenté avec la nouvelle i3 full électrique et la géante i8. A signaler la i3 insiste sur les matériaux qui ont été entièrement recyclés. Même le tableau de bord est en plastique recyclé, Bel effort BMW.

Comme je suis très tolérant, je peux comprendre que des citadins en mal de sensations fortes et qui souhaitent rouler électrique puissent être séduits. Si le prix n’est pas un souci que vous ne souhaitez faire peu de kilomètres d’un coup et que vous adulez tout ce que fait BMW, alors cette voiture est faites pour vous.

Volvo Polestar :

Polestar 1 - GIMS 2018

Polestar est la nouvelle marque dédiée électrique de chez Volvo Cars. Présentée comme une hybride avec 2 moteur électriques à l’arrière pouvant aller jusqu’à 50 km (données constructeurs), c’est la contre attaque volvo sur le segment premium.

Au Salon de Genève, elle était présentée en 2 coloris un modèle noir mat et un blanc.

Un look digne des mustang, elle est très grande d’autant Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques - GIMS 2018 - Polestar 1 - Blancheplus qu’il est possible, sur le salon, de s’approcher pour mieux admirer ses courbes.

Enfin cela reste un modèle premium, avec un prix encore une fois trop élevé pour nos modestes capacités. C’est, en effet, un modèle dont la facture va s’élever autour des 100 000 CHF.

Honda

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques -Affichage Honda GIMS Vehicule to grid

Chez Honda ce qui compte est de sauver l’approvisionnement en électricité

Chez Honda, changement de ton par rapport aux gros muscles vus jusqu’à présent. On trouve un constructeur, qui se présente comme un acteur de la transition énergétique. Finalement, vous n’achetez pas une voiture parce qu’elle ressemble à quelque chose. Vous achetez une voiture qui sauve le réseau électrique. Vous avez d’ailleurs un petit panneau explicatif pour présenter le Véhicule-to-grid. (Je détaillerai un peu plus le concept dans un prochain post).

 

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques - Honda Concept car GIMS

Bonjour, Je suis un concept car de Honda et je suis vraiment trop chou !

A côté du panneau vous avez les deux petits concepts cars assez drôle à observer. Elles m’ont fait penser à une fusion entre un véhicule de DBZ et une trabant. Elles ont une bonne bouille avec leurs optiques et cette calandre qui semble vous sourire.

Ils sont trop chou, les concepts cars de Honda. Mais quand même rien à se mettre sous le chargeur pour rouler dès aujourd’hui.

Plus de photos et d’explication sur le site dédié de Honda.

Volkswagen

Le stand de Volkswagen était avec le stand BMW probablement le plus grand, et pour cause ce sont les premiers constructeurs de voiture au monde.

Le stand était conçu pour vous faire monter de gamme de gauche a droite avec dans le fond la scène regroupant les 3 concepts-car.

A droite de la scène, vous trouviez les plus grosses berlines et 4×4. Tous ces véhicules thermiques ayant passé haut la main les tests environnementaux chez Volkswagen, je vous les recommande chaudement*.

Clean diesel Meme @ VolkswagenEn allant vers la droite vous descendiez dans les cylindrées et dans les émissions en finissant du côté des Up, Golf et autres.

Si vous persistiez encore un peu en direction des escalators vous trouviez enfin les 3 modèles électriques de la gamme.

*#dieselgate pour celles et ceux qui n’auraient pas la référence essayez dieselgate dans votre moteur de recherche favori.

E-Golf …

Chez Volkswagen, ils sont visiblement parti du postulat que l’électrique, c’est comme le diesel ou l’essence, On vous change juste la motorisation. Donc vous retrouvez, la golf en version e-golf et la up en version e-up.

Une nouvelle fois je ne peux que louer le pragmatisme Allemand. Puisque la Golf est le modèle le plus vendu en Europe toute marque confondues, pourquoi s’embêter à dessiner un nouveau modèle électrique? Citation de Kant, parait-il.

Surtout que cela doit leur permettre de sacré gain de productivité en partageant la même plateforme pour les 2 véhicules. Niveau prix entre un modèle Golf classique et électrique comptez environ 20 000 CHF de plus.

Tarif E Golf / Golf

Source site Volkswagen Suisse.

En revanche, côté originalité on repassera.

Ou plutôt on passera à la suite.

Et Concept cars

Sur la scène, vous retrouviez les trois concepts-cars de la gamme ID Familly.

Des voitures électriques et surtout présentées comme autonomes et sans volant. Vous contrôlez votre voiture avec vos mains et un casque de réalité virtuelle.

Pratique, vous économisez la place du volant et grâce à l’immense pare-brise vous gagnez en lumière naturelle. Parfait pour les « nerds » qui veulent prendre le soleil en jouant à Gran Turismo. Si vous êtes plus sociaux que la moyenne, Vous pouvez également faire  pivoter votre siège et finir votre partie de cartes avec vos passagers. D’ailleurs, en parlant du dilemme passager/conducteur, ici, nous sommes tous principalement des passagers.

ID Familly

Côté design, des lignes propres et un choix de très beau plastique pour l’extérieur, et pour l’intérieur cuir et tapis. J’ai flashé sur le magnifique combi en plastique, pour aller rider sur les plages du Léman.

Tout ça est bien beau mais c’est pour quand ?

2020 d’après le site de Volkswqgen, plus vraisemblablement autour de 2023 d’après les hôtes et hôtesses du salon. D’ici la, il est peu probable que le concept sans volant soit déjà disponible et/ou conforme à la législation Suisse. Mais pouvoir déjà monter dans ces véhicules et les toucher, nous donne une idée du futur.

Hyundai

Huyndai est avec KIA, la meilleure surprise du Salon de l’auto pour moi. Pour 2 principales raisons, tout d’abord, le ioniq full electrique et surtout le KONA. Le ionic full électrique fait parti de la première génération de voitures électrique au même titre que la Zoé, la Leaf ou le Soul, même si ce dernier est arrivé plus tard. Le KONA est dans la même gamme que l’Opel Ampera-e ou le Niro.

Ionic

Commercialisé en Europe depuis fin 2016, la Ionic propose une batterie de 28kWh de capacité soit un tiers de plus que les Zoé de première génération. Cela donne droit à une autonomie de 280 Km NEDC. Comptez plutôt autour des 200 km au final.

Par contre, Hyundai passe la deuxième avec un nouveau modèle « full électrique » qui sera vendu à partir de la fin de cette année, la KONA

Kona

Le Kona, c’était l’annonce exclusive de Hyundai pour cette année. Un petit SUV bien sous tous rapports, avec une autonomie qui devrait aller chatouiller les 530 Kilomètres en NEDC, donc quelques 300 bornes en mode « normal ».

Voila pour l’aspect extérieur :

Et pour l’intérieur :

Comme vous pouvez le voir, son design est très, très, moderne, tout en finesse avec une garde haute pour les chemins de campagne. A l’intérieur, c’est également bien fini. Avec une tableau de bord clair, de grands espaces pour 4 à 5 personnes ainsi qu’un grand coffre, ce petit SUV devrait contenter les familles. Un petit bémol peut être avec les grands boutons qui semblent prendre toute la place sur le volant.

Côté motorisation, on retrouve un moteur électrique de 200 Chevaux. Cela lui permet d’atteindre les 100km/h en 7,6 s.

A titre de comparaison, l’Opel Ampera E affiche 480 km d’autonomie une puissance de 201 Chevaux et une accélération qui décoiffe à 7,3 secondes.

Entre la Kona, la Niro et l’ampera E, la bagarre devrait être rude et c’est une très bonne nouvelle pour nous. 🙂

Proche de Hyundai, nous retrouvons le stand Renault de nos voisins Français.

Renault

La marque au losange est venue en force en Suisse avec un grand espace dédié à la voiture électrique. Ce n’est pas surprenant quand on sait que la Zoé caracole en tête des voitures électriques en France et dans une bonne partie de l’Europe. En Suisse, la Zoé se place également très bien C’est en effet, la cinquième des ventes de Renault en Février 2018 . Dans ce contexte on comprends que les voitures électriques soient sur le devant de la scène.

Pour nous chez Renault, la gamme E.Z avec la Zoé et le Kangoo Z.E et le concept car EZ GO.

E.Z, la gamme électrique à l’aise !

Du côté des véhicules de série pas vraiment d’annonce en fanfare.

Côté Zoé, pas d’annonces mais 2 représentantes  une blanche et une violette. Voila pour les photos :

Toutefois, vous pouviez vous familiariser avec le nouveau Kangoo Z.E. Hormis le Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques -Vue latérale Kangoo E.Zchangement de batterie et un petit relooking, le Kangoo Z.E reste fidèle à lui même et à son prédécesseur Thermique.

Du côté de l’autonomie ce on reste plutôt limité avec environ 200 km réel sur une charge. Encore une fois Renault fait très bien son marketing digital. Vous aviez déjà accès a un simulateur d’autonomie plutôt sympa pour la Zoé. Ils rééditent avec le Kangoo Z.E. Vous pouvez même anticiper l’influence qu’aura le poids du chargement sur l’autonomie.

 

Simulateur Kangoo Z.E

Source : site Renault

Son prix de 27 000 CHF, sans batterie, le positionne très bien. Surtout que sur le segment de la camionette électrique le Kangoo se distingue par le manque total de concurrent sérieux.

EZ GO, concept car

EZ GO c’est le concept car de Renault pour ce salon de l’auto de Genève 2018. C’est un CONCEPT ! Et il est plus proche du taxi collectif que de la voiture. On y rentre par l’avant via une rampe d’accès, ensuite, vous intégrez une sorte de petit salon avec une banquette en U qui permet de se faire face et d’échanger, ou plus prosaïquement d’être sur son smartphone sans embêter personne.

La rampe à l’arrière ou à l’avant ne me semble pas très pratique en comparaison avec une ouverture latérale. Comment et où embarquer et débarquer les passagers ? Autre chose, pas d’écran dans le concept car ! Ce n’est pas vraiment pour me choquer dans une voiture de tourisme. En revanche, pour un transport en commun, cela semble surprenant. A une époque, où chaque client veux savoir où il se trouve et dans combien de temps il arrive.

Tout ceci n’enlève rien au bel effort de Renault de se projeter dans un nouveau monde où la mobilité et notre rapport à la voiture sera transformé.

Toyota

Toyota à été la première marque à proposer un véhicule hybride avec la mondialement connue Prius. Pourtant, il n’ont pas commercialisé à ce jour de véhicule  100 % électriques.

Mais pas d’inquiétude à avoir pour le constructeur nippon, il a déjà une longueur d’avance. Dans le domaine de la motorisation alternative Toyota était à Genève pour présenter deux voitures au salon : la Mirai et leur Concept Car de l’espace.

Le Miraï

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques -Toyota Mirai Voiture Hydrogene

Toyota Mirai, La voiture à hydrogène

Le Mirai, c’est LA première voiture à hydrogène de série. J’étais tellement excité que toutes mes photos sont sorties floues, sauf celle ci.

Pour me faire pardonner, je vous mets donc une vidéo directement sortie du site Caradisiac. Elle contient une foule de commentaires intelligents. Vous avez même une explication sérieuse de comment fonctionne la pile à combustible.

Pour conclure, si comme moi vous pensiez que la voiture à Hydrogène est la panacée, c’est malheureusement faux. Avec un réseau de distribution inexistants et surtout un bilan énergétique discutable, son développement ne sera pas la seule solution à nos problèmes environnementaux. Je vous expliquerai cela aussi dans un autre post.

Elle aura cependant sa place dans un mix automobile plus vert. En effet, grâce à un plein qui se fait en quelques secondes et qui offre une autonomie de 500 km, c’est un bon complément aux voitures électriques pour les long trajets. C’est donc un projet d’avenir pour Toyota, qui se positionne tranquillement sur un segment peu disputé pour l’instant.

Concept Car « Star Trek »

Deuxième voiture électrique à observer chez Toyota, leur concept car. Je l’appellerai sobrement le concept car « star trek ». Avec ces sièges ronds, son grand volume intérieur, les matériaux utilisé et surtout la couleur, j’avais l’impression d’être à côté du cockpit de l’Enterprise.

Salon de l'auto de Genève - Voitures Electriques - Concept Car Toyota GIMS 2018Pour les amateurs de science fiction cela peux avoir de l’intérêt surtout que cela s’intégrait avec un petit stand de réalité virtuelle qui expliquait le concept que je n’ai ni pris en photo ni essayé.

Conclusion

Ce salon de l’auto de Genève 2018 était vraiment sympa.

Nous en retiendrons 2 choses principales, tout d’abord la mise en avant des modèles électriques sur la plupart des stands.

L’électrification est en marche pour un monde un peu plus vert pour nos déplacements individuels. Le nombre et l’importance des nouveaux modèles électriques chez les différents constructeurs sont la pour en témoigner, notamment avec l’i Pace.

Une autre grand tendance concerne l’impact de la technologie. Nous croyons dur comme fer à l’essor de la voiture intelligente. Visiblement nous ne sommes pas les seuls. Quel sera le futur du Salon de Genève ? Les géants du web sont en train de se tailler la part du lion avec des moyens qui dépassent largement ceux des constructeurs historiques. De Google à Tesla en passant par Uber et Amazon, tous développent des voitures, sur 4 roues ou volantes autonomies. Dans ce contexte, Le Consumer Electronic Show de Las Vegas deviens la référence aussi en terme de salon de l’auto.

On espère alors que les constructeurs comme le salon sauront s’approprier les nouveaux usages et code pour continuer à nous faire rêver comme il le font depuis tant d’années.

… … …

Salon de l'auto de Genève - Voitures électriques - hotesses pas pour leurs physique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *